Le sandwich est le produit phare de la restauration boulangère à la française, toujours en croissance avec 2.35 milliards d’unités en 2017.

 

Pourtant, le sandwich classique se fait grignoter des parts de marché, devant la prolifération de nouveaux produits en restauration boulangère, élargi alors à l’offre snacking et non plus que sandwich.

Verdict : il passe de 63 % de part de marché à 58 % sur son segment.

 

Au-delà des tarifs, le marché de la restauration rapide se montre encore dynamique et la montée en gamme sur les produits de masse se poursuit. Le jambon-beurre doit affronter l’intensification de la diversification des familles de produits en restauration rapide ainsi que l’augmentation du phénomène de grignotage.

En effet, les Français mangent de plus en plus en dehors des heures classiques de repas. Enfin, la customisation et le fait-minute séduisent toujours plus un consommateur de plus en plus soucieux de ce qu’il mange.

En termes de circuits de distribution, les boulangeries et panèteries représentent 20,7% du marché, juste devant les sandwicheries (20,5%), les cafés et bistrots (11,5%). La grande distribution écoulerait 12% de la production.

Ces dernières années, la part du pain consommé en sandwich progresse nettement chez les 11-19 ans, et plus faiblement chez les adultes. Ainsi, les adolescents ont vu la part du pain consommé en sandwich passer de 18% en 2013 à 21% en 2016.

Chez les adultes de plus de 20 ans, la part du pain consommée en sandwich est passée de 10 à 11%, et elle régresse chez les enfants. 

 

La consommation de sandwich est fortement corrélée à l’âge. Ainsi en 2016, 98% des adolescents consomment du pain au moins une fois par semaine et 68% en ont consommé au moins une fois par semaine sous forme de sandwich. Ils sont en revanche 49% des adultes de plus de 20 ans, et 53% des enfants (3-10 ans). C’est au cours du déjeuner que la consommation de sandwich est la plus forte.

 

21
%
de la production sont écoulés dans les boulangeries
20
%
de la production sont écoulés dans les sandwicheries
12
%
de la production sont écoulés par la grande distribution

 

 

Source : Les Echos Etudes, 2019

Etude menée par QualiQuanti à l’initiative de la FEB,  Les Français et le pain : un amour intact, mais de nouvelles exigences, 2016