L’alimentation,  c’est le  partage, la convivialité, le plaisir. Les produits que nous consommons chaque jour sont le fruit du travail d’hommes et de femmes, partout en France (agriculteurs, industriels, artisans).  Le secteur alimentaire représente plus de 80 métiers différents dans de nombreux domaines d’activité.

 

Le boulanger

 

Il met en œuvre son savoir-faire pour proposer toute une gamme de produits de panification : pains variés, viennoiseries ou sandwichs.

 

Pour l’exécution des recettes, le boulanger sélectionne la farine adéquate et alimente les machines en ingrédients parfaitement dosés. Il surveille ensuite la fabrication et le pétrissage de la pâte à pain. Manuellement ou à l’aide des machines, il participe à la mise en forme des produits et applique le temps de repos prescrit. Ce temps, nécessaire à la fermentation, est influencé par le degré d’humidité de l’air. Après cette étape, il opère la pré-cuisson ou la cuisson des produits dans un four à commandes numériques. Ce professionnel doit être en mesure d’effectuer adéquatement les mises au point de machines parfois très perfectionnées et de maîtriser le fonctionnement des systèmes automatisés qu’il approvisionne, manipule et nettoie.

 

Le boulanger industriel doit connaître le produit, son processus de fabrication ainsi que les tendances du marché. Il fournit de nombreux clients (supermarchés, grandes enseignes alimentaires, etc) et fabrique un volume de produits colossal.

 

Face à une pénurie de main d’œuvre qualifiée, un jeune désireux de se lancer dans le métier de boulanger n’aura aucun mal à trouver un emploi. La voie de l’apprentissage, véritable tradition dans l’alimentaire, garantit les meilleurs taux d’insertion dans l’emploi. La professionnalisation est également valorisée.

 

Découvrez les différentes formations pour accéder à ce métier 

 

Les autres familles de métiers du secteur

 

Le vendeur en boulangerie-pâtisserie

Le vendeur en alimentation est le premier contact de la clientèle, il est l’image de marque de l’entreprise dans laquelle il travaille.

Son excellente connaissance des produits lui permet d’accueillir et de conseiller ses clients en fonction de leurs besoins.

 

La logistique : 

La fonction logistique est au carrefour des différentes fonctions de l’entreprise. Cette fonction comprend la logistique interne à chaque entreprise (réception, stockage et acheminement des produits) et la logistique externe (préparation des commandes, acheminement et transport des produits finis). La logistique intègre de fortes contraintes liées aux exigences de qualité et de traçabilité.

 

La maintenance :

Dans les entreprises, les équipes de maintenance assurent le bon fonctionnement des machines et des outils de production. Dans l’entreprise, les femmes et les hommes du service de la maintenance réalisent les modifications demandées par le service production.

Ils veillent également à la mise en place des dispositifs de sécurité et au respect des normes en vigueur.

 

La Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement (QHSE) :

Les équipes QHSE vérifient la qualité des produits, l’hygiène, la sécurité et l’impact sur l’environnement de l’entreprise. 

Elle intègre les contrôles en cours de fabrication, maîtrise la traçabilité et la sécurité sanitaire des aliments et peut aller jusqu’à la certification.

 

L’innovation et R&D

Les équipes innovation / Recherche & Développement imaginent les nouveaux produits à fabriquer ou les nouveaux modes de production. Axée sur toutes les formes d’innovation possibles dans les métiers de l’alimentaire : innovation technique (ingrédients, procédés), innovation marketing (produits, conditionnements),…

 

Les achats

Les équipes achat négocient avec les fournisseurs l’achat des matières premières nécessaires à la fabrication d’un produit. 

C’est notamment sur la fonction Achat que se reporte la recherche de gains de productivité pour maintenir les résultats de l’entreprise.

 

Le marketing, Vente

Les équipes s’attachent à comprendre les attentes des consommateurs et des clients. Les activités concourent toutes aux mêmes objectifs : vendre des produits, fidéliser la clientèle et développer les parts de marché de l’entreprise, petite ou grande.

 

Les fonctions transversales

Selon la taille des entreprises (groupes internationaux, européens, nationaux, PME ou très petites entreprises), les fonctions transversales se déclinent de manières différentes.

Les domaines d’activités couverts sont les suivants : Direction, Gestion, Administration, Comptabilité – finances, Gestion des investissements, Économie, Informatique, Services généraux, Ressources humaines, Juridique, Communication, Médico-social.

 

Découvrez les différents métiers et toutes les formations sur le site Alimétiers

 

Le Certificat de Qualification Professionnelle

Le CQP est une reconnaissance valable au niveau national (diplôme enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles)

Les 3 CQP spécifiques créés par la branche :

  • Préparateur vendeur en BVP
  • Responsable de magasin en BVP
  • Ouvrier qualifié de fabrication en BVP

Le CQP est l’outil idéal pour valoriser les salariés, les faire monter en compétence et répondre aux besoins de développement des entreprises.

Pour plus d’informations sur les CQP, vous pouvez contacter Sarah Mattei : smattei@febpf.fr