Le croissant et les Français: un amour indéniable !

Le croissant, symbole gastronomique, est un élément emblématique de notre petit-déjeuner. La Fédération des Entreprises de Boulangerie (FEB) a souhaité, via une étude ci-jointe réalisée par l’IFOP*, interroger les Français sur leurs habitudes d’achat et de consommation.

 

Le croissant : la viennoiserie préférée des Français

Le croissant est la première viennoiserie consommée par les Français, juste devant le pain au chocolat.

Il est consommé par 3 Français sur 4 et de manière encore plus marqué dans des foyers avec enfants et auprès des ouvriers.

A contrario, les Franciliens ont tendance à légèrement moins en consommer.

Cette consommation est empreinte de véritable plaisir pour 97% d’entre eux (un plaisir encore plus fort auprès des femmes et des 18-24 ans).

 

Un achat qui s’inscrit dans la tradition 

Même si les lieux d’achat de croissant sont multiples, la boulangerie est indéniablement LE lieu d’achat préféré des Français (pour 85% de consommateurs de croissants, avec 22% d’exclusifs, et de manière encore plus marquée auprès des 25-34 ans et des CSP supérieures).

Pour 8 consommateurs de croissants sur 10, le croissant représente d’ailleurs le produit phare de la boulangerie.

 

Ce plébiscite s’explique :

  • Par les attentes marquées des consommateurs de croissant : ils veulent avant tout du goût et de la fraîcheur pour 70% d’entre eux. Ces attentes sont assez distinctives en termes générationnel : les plus jeunes se focaliseront sur le goût avant tout.
  • Par l’image emblématique : pour 98% des consommateurs de croissants, il fait partie de la culture française

 

Les français : plutôt pain au chocolat ou chocolatine ?

 

Des chiffres sans appel

Le sondage IFOP révèle que 84% des français consomment des pains au chocolat contre 14% des chocolatines. 

 

Un clivage régional toujours très présent

Autre enseignement de ce sondage, la répartition régionale apparait clairement dans le sondage : 63% des Aquitains disent chocolatine, tout comme 47% des Occitans, alors que plus de 90% du reste des Français s’en tiennent à l’appellation pain au chocolat. La différence est nette entre le Sud-Ouest et le reste de la France.

 

Une seule constante : des produits de qualité fabriqués avec passion

Les entreprises de boulangerie/pâtisserie, détentrices d’un savoir-faire reconnu partout dans le monde, fabriquent chaque jour des viennoiseries savoureuses appréciées par des millions de Français.

C’est grâce à des collaborateurs fiers de leur travail et à l’utilisation des meilleures matières premières que nous pouvons continuer à faire vivre ce débat !

 

Source : Etude IFOP pour la FEB, Le croissant et les français, 2019

Etude IFOP pour la FEB, Les français : plutôt pain au chocolat ou chocolatine, 2019