50
%
Le titre
25
Saisir votre titre

Quatre-vingts ans au service d’entrepreneurs passionnés, qui ont décidé un jour de produire à grande échelle des produits sains, bons et gourmands, et de saisir les opportunités que leur offrait l’arrivée de nouvelles technologies.

 

Issus de l’artisanat et forts d’un savoir-faire ancestral, ces entreprises se sont développées sur la volonté et l’audace de boulangers et de pâtissiers. Notre secteur est en perpétuel devenir, les challenges à relever nous permettent de réinventer notre métier pour ouvrir nos frontières et imaginer les produits de demain tout en s’adaptant aux changements de mode de vie des consommateurs.

 

Les industries de boulangerie-pâtisserie se sont réellement développées dans le courant des années 60 et 70. Grace à :

• l’extension de la restauration collective, dans les établissements scolaires et les entreprises.

• l’émergence de la grande distribution, qui s’est très tôt intéressée à la commercialisation et la production de produits de boulangerie.

 

« Aujourd’hui, 70% des cadres et agents de maîtrise de Bridor sont issus de l’apprentissage, de l’alternance ou de l’école de formation interne.

Il n’y a de valeur que l’Homme. Nous continuerons à recruter, former et motiver des jeunes, car nous voulons que le groupe Le Duff soit un ascenseur social qui garantisse la stabilité de l’emploi » Louis Le Duff

L’autre grand facteur du développement sans précédent de ce métier réside dans les importants progrès réalisés en matière de fabrication (pétrissage, cuisson, conservation). Comment préserver la qualité et la fraîcheur du pain français en réduisant le temps compris entre sa fabrication, et ce, tout en livrant de grosses quantités ? Telle est la question qui s’est posée aux entrepreneurs.

 

Petite histoire d’invention : L’apparition des premiers fours tunnels en 1965 sur les lignes de cuisson en continu pour le pain, puis dans les années 1972-73 celle de la surgélation en viennoiserie, ont constitué de véritables révolutions dans l’histoire de ces entreprises. Ces acteurs proposent désormais de nombreuses variantes dans le degré de mise en œuvre des produits (et par conséquent de cuisson), qui vont du cru au cuit surgelé, en passant différentes formules de précuit, apportant ainsi des réponses adaptées, en termes de logistique, de stockage, ou de qualification de main d’œuvre. De quoi répondre aux besoins des différents circuits de distribution, qui, eux aussi, se sont multipliés aux côtés des boulangeries traditionnelles…

 

Les industriels de la BVP représentent :

 

Principaux acteurs : Neuhauser, Délifrance, Vandemoortele, Holder, Pasquier, Bridor, Daunat, La Boulangère, Menissez, Jacquet…