LA FEB MET EN PLACE UN GROUPE DE TRAVAIL SUR LE TRI DES DÉCHETS

 

Début juin, les représentants des différentes entreprises de la restauration rapide et de la boulangerie ont signé, lors d’une réunion au Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, un contrat d’engagement au sujet de la mise en place du tri de leurs déchets.

 

Le tri des déchets et la protection de l’environnement représentant un enjeu majeur pour notre société, des actions doivent être mises en place pour contrer les effets négatifs de cette pollution.

A l’heure actuelle, la collecte des déchets des commerçants n’est toujours pas assurée de manière homogène et systématique dans toutes les communes de France. Elle reste donc à la charge de ceux-ci qui doivent trouver une solution auprès d’acteurs privés, souvent onéreux.

 

La réorganisation de la collecte du tri est donc très complexe, notamment aux vues du délai restreint imposé aux entreprises par le ministère qui exige le déploiement de 70% des réseaux d’ici à fin 2019.

 

Pour atteindre les objectifs, la FEB réunira le 12 juillet prochain un groupe de travail, piloté par Madame Sylvia Barreteau, responsable de la RSE à la Mie Câline, afin d’échanger autour de ces problématiques. 13 enseignes de la restauration rapide et de la boulangerie ainsi que les principaux acteurs du tri et de la collecte s’associeront pour trouver des solutions communes et durables sur le sujet de la collecte des déchets.


Document(s) joint(s)